Avez-vous des questions?

Les Experts en Rejet Liquide Nul.

Avec le traitement des effluents interne à l’usine, votre procédé de contrôle des fissures se fait sans rejet liquide.

De fortes contraintes, l’usure des matériaux ou des défauts matériels peuvent provoquer de minuscules fissures dans les pièces en plastique ou les pièces métalliques. Leur petite taille les rend indétectables à l’œil nu. Malgré cela, elles peuvent être importantes pour la sécurité - par exemple sur les ailes d’un avion de transport de passagers. Pour cette raison, ces éléments sont régulièrement contrôlés pour détecter la présence de microfissures.

L’une des méthodes pour détecter ce type de fissure est par exemple le procédé de pénétration de peinture. Pour cela, la partie à contrôler est d’abord nettoyée avec soin. En appliquant une peinture spéciale et le révélateur adapté, des fissures même minuscules deviennent visibles en surface. On peut ainsi détecter facilement et remplacer les pièces défectueuses. Si le contrôle des fissures s’est avéré négatif, les produits de transfert sont lavés et remis en exploitation.

Mais qu’en est-il des effluents qui en découlent ? En raison de la pollution chimique, ils ne doivent pas être déversés dans les canalisations publiques. La plupart du temps, ils doivent être éliminés à grands frais.

Le système de distillation sous vide VACUDEST offre une alternative économique. Avec ce traitement des effluents interne à l’usine, votre procédé de contrôle des fissures se fait sans rejet liquide. Et vous économisez 98 % de frais pour l’élimination !

Un avantage supplémentaire est le retour rapide sur investissement : car grâce aux faibles coûts de fonctionnement du VACUDEST et à un système de recyclage de l’énergie très élaboré, le coût de l’investissement dans le système de distillation sous vide s’amortit déjà en général au bout de 2 ans.

Une autre entreprise MRO passe au rejet liquide nul !

Chez Jet Aviation (Bâle, Suisse), les effluents provenant de la remise à neuf de pièces d’avion sont traités efficacement et durablement grâce à un système de distillation sous vide VACUDEST. L’installation moderne remplace un traitement chimique-physique devenu aujourd’hui obsolète. Jet Aviation est particulièrement satisfait de la bonne qualité de l’eau traitée qui peut même être réutilisée dans les processus de maintenance. Ce procédé permet à Jet Aviation de préserver les ressources en eau douce et de contribuer significativement à la protection de l’environnement.

« Une solution tout simplement propre », déclare J. Lindgens à propos de sa VACUDEST XS 180 située dans les combles chez Jet Aviation.

Grâce à ses propres ateliers sur son site de Bâle dans le domaine de la menuiserie, la sellerie, la ferblanterie, la peinture et la fibre de verre, l’entreprise Jet Aviation ne propose pas seulement des services d’aménagement intérieur pour avion. En effet, la maintenance, la réparation et la remise à neuf d’avions (MRO) sont des branches d’activité tout aussi importantes. Jet Aviation s’occupe de la maintenance d’avions d’affaires et privés ainsi que des réacteurs spécifiques aux avions d’affaires. Les trois activités suivantes produisent des effluents très chargés qui s’écoulent difficilement dans les canalisations :

  • Wheel Shop (remise à neuf de roues d’avion)
  • Engine Shop (remise à neuf de turbines)
  • Non Destructive Testing (inspection non destructive)

La tâche principale du Wheel Shop est l’inspection de jantes d’avion pour détecter des fissures ou de la corrosion. Tout d’abord, les jantes d’avion encrassées sont nettoyées dans un bain à ultrasons avec un nettoyant chimique alcalin afin d’éliminer les impuretés. Il est également nécessaire d’enlever la couleur des jantes par sablage avec du granulé en matière plastique. Ensuite, toutes les jantes sont lavées avec de l’eau distillée et préparées pour la détection de fissures.

Dans l’Engine Shop, les différents réacteurs et groupes auxiliaires de puissance (GAP) sont remis à neuf. Pour cela, les réacteurs et les GAP doivent être démontés et mis en pièces détachées. Ensuite, les pièces détachées sales sont nettoyées avec des détergents alcalins dans des bains à ultrasons.

Le Non Destructive Testing consiste à détecter les fissures sur les principales pièces de l’avion, du réacteur, et sur les jantes de l’avion. Lors de cette étape, un agent de pénétration oléagineux et fluorescent est utilisé. Ainsi, de l’huile de calibrage fluorescente est vaporisée sur toute la surface des pièces devant être contrôlées. Après un certain temps d’action, cette huile doit être enlevée Ces processus produisent des effluents contenant une grande quantité d’impuretés, telles que de l’huile, de la poussière, des particules et des métaux lourds. Ces effluents s’écoulent difficilement dans les canalisations.

les effluents provenant de la remise à neuf d’ailettes de turbine sont soigneusement et efficacement traités par un système de distillation sous vide VACUDEST.

Situation de départ

Avant, les eaux de lavage du bain à ultrasons du Wheel Shop et du Turbine Shop ainsi que les eaux de détection de fissures étaient traitées via des grandes cartouches à charbon actif puis éliminées dans les canalisations. « Cette méthode nécessitait un suivi intensif. Le charbon actif devait être régulièrement changé et éliminé », explique Jürgen Lindgens, directeur du contrôle non destructif chez Jet Aviation et responsable du traitement des effluents de ce champ d’activité. De plus, les valeurs limites n’étaient pas toujours respectées. L’eau épurée ne pouvait pas donc pas être éliminée et devait être récupérée par des spécialistes de l’élimination des déchets. Ceci entraînait des coûts importants.

« En tant qu’entreprise moderne, cette situation n’était pas satisfaisante, c’est pourquoi nous nous sommes mis à la recherche d’une technologie fiable », indique J. Lindgens. C’est grâce aux nombreuses références présentes dans le secteur MRO que nous avons entendu parler de l’entreprise H2O et de la technologie de distillation sous vide VACUDEST.

Une solution économique grâce à une consommation énergétique réduite

Grâce aux systèmes de distillation sous vide VACUDEST, il est possible de séparer de l’eau pure les impuretés (telles que les huiles, sels et métaux lourds) présentes dans les effluents via un processus d’évaporation. Le fait que l’énergie produite lors de la condensation de la vapeur soit directement utilisée pour l’évaporation dans l’installation permet de réduire fortement la consommation énergétique et rend l’exploitation de ce système très avantageux sur le plan économique. C’est pourquoi les entretiens concernant le projet ont directement eu lieu à l’aéroport de Bâle. Une fois que l’offre a été examinée et acceptée, l’entreprise H2O a reçu une commande pour une solution clés en main. En plus de l’installation de distillation sous vide VACUDEST XS 180, cette solution comprenait également l’ensemble des accessoires suivants :

  • Bassin collecteur d’effluents industriels (2 m³)
  • Deux dispositifs de rinçage automatiques pour la VACUDEST avec nettoyant alcalin et acide (VacuCIP)
  • Séparateur d’huile résiduelle pour les effluents purifiés afin d’obtenir une qualité maximale (Activedest)
  • Bassin collecteur pour les effluents purifiés (2 m³)
  • Bassin collecteur pour les résidus concentrés (1 m³)
  • Installation de la tuyauterie et câblage de tous les composants
  • Mise en service et formation des opérateurs

l’énergie produite à partir de la condensation de la vapeur est directement utilisée pour l’évaporation des eaux de processus. Aucune énergie d’évaporation externe n’est nécessaire, le système est très efficace sur le plan énergétique.

VACUDEST permet de recycler

Depuis l’installation de l’ensemble du système, la VACUDEST XS 180 traite 180 m³ d’effluents par an et produit un distillat propre qui peut être directement réutilisé dans les processus de lavage après un simple traitement ultérieur via une cartouche d’échangeur d’ions. De ce fait, l’eau provenant de ces flux ne doit plus être vidangée et éliminée, et les limites ne peuvent plus être dépassées. Jet Aviation travaille désormais sans rejet liquide. Jürgen Lindgens, responsable de projet, est particulièrement heureux et atteste : « Je suis ravi. Depuis que la VACUDEST a été installée, je ne dois plus travailler avec les autorités. »

Le fonctionnement de la VACUDEST est 100 % automatique, et ce système se distingue par un besoin de maintenance réduit. Ainsi, l’entreprise Jet Aviation peut se consacrer à son activité essentielle, à savoir la maintenance et la remise à neuf de turbines et de roues d’avion.

 

Vous êtes intéressé ? Contactez nos experts ! Pour votre contrôle de fissures aussi, nous trouverons la solution parfaite sur la voie d’un avenir sans rejet liquide.

Questions

Vous avez des questions sur nos systèmes VACUDEST?

Contactez-nous. 

 

Votre Contact:

Vincent Egmann
Responsable Commercial France Est

+33 6 2275 3563
vincent.egmann@h2o-de.com

Service

Vous avez besoin de consommables, de pièces ou d’une date pour une maintenance?

Nous nous ferons un plaisir de vous aider.

 

Votre contact:

Nathalie Bac 
Conseillère technique clientèle

+49 7627 9239-510
nathalie.bac@h2o-de.com

Carrière

Vous aimeriez faire partie de notre équipe et façonner l'avenir avec nous ?
Nous vous disons comment.

 

Votre contact:

Bettina Böhringer
Personnel

+49 7627 9239-201
career@h2o-de.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.
plus d‘informations